Insolite : Un bateau en parfait état 2000 ans après

En bref… Le bateau Arles-Rhône 3

A été découverte en 2004, gisant par 4 à 9 m de fond dans le Rhône, à Arles. Coulé au milieu du Ier siècle apr. J.-C., ce bateau fluvial à fond plat était enseveli dans le dépotoir portuaire de la cité romaine. Après avoir été fouillée pendant plusieurs années, l’épave a été relevée des eaux du fleuve en 2011 pour être restaurée et présentée dans une extension du Musée départemental Arles antique. Classé « trésor national », ce chaland romain de 31 m de long est particulièrement bien préservé. De plus, il a conservé sa cargaison de pierres, les outils et le mobilier du bord des bateliers, ainsi que ses appareils de navigation.

Histoire du site

L’épave a été découverte à l’automne 2004 dans le cadre d’une mission de carte archéologique du Drassm. Après deux expertises, en 2005 et 2006, visant à préciser la nature de l’épave et sa datation, un sondage a été ouvert en 2007 sur la partie arrière du bateau. L’état de conservation du bateau et son intérêt scientifique ont donné lieu à une fouille programmée pluriannuelle. Cette dernière s’est déroulée de 2008 à 2011. L’épave était recouverte par environ 40 cm de sédiments sur l’arrière (situé à une profondeur de -4 m) et pas loin de 2 m sur l’avant (profondeur de -9 m). Au cours de ces quatre années, l’épave et le dépotoir qui la recouvre, ont été fouillés exhaustivement. De plus, le bateau, ainsi mis au jour, a été extrait des eaux du Rhône en 2011. Après deux années de traitement au laboratoire ARC-Nucléart, l’épave a été installée au musée départemental Arles antique.

Alors ? Avez-vous toujours peur que le bois ne soit pas solide ?

Découvrez nos piscines en bois immergé.

Source : http://www.atlaspalm.fr/fr/s26_ar3.html